Détournement cosmétique

detournementVous pensiez que j’étais morte, noyée sous une montagne de chocolat ? Et bien non ! En plus le chocolat, je n’aime pas (trop) ça ! Sauf les Pépitos.

J’achète beaucoup de produits, j’en reçois pas mal aussi mais ce que je préfère c’est détourner les cosmétiques. Ça m’arrive très souvent parce que le manque de place, oublier de racheter un produit ou me retrouver le bec dans l’eau sans démaquillant un samedi soir (et j’ai donné) m’oblige à ruser régulièrement.

Le démaquillage : si je n’ai plus de démaquillant, j’utilise la crème Nivéa (pot bleu) pour me démaquiller les yeux et la crème Dexeryl pour le visage.

L’épilation : à part le traditionnel shampooing, j’applique aussi le produit lavant de mon bébé pour me raser les jambes. Epilation toute douce garantie.

L’exfoliation : pour faire sortir les poils sous peau avant l’épilation, j’utilise ma lotion astringente de la Roche-Posay sur les jambes (astuce piquée dans le Elle). La lotion picote un peu, mais facilite énormément l épilation.

Soin des cuticules : la Bepanthen que j’applique sur les fesses de mon fils fait des miracles sur les cuticules.

Nettoyant pinceau : quand je me retrouve avec un lait démaquillant ou une huile qui ne me convient pas (odeur, texture, se rince mal), je m’en sers comme nettoyant pour mes pinceaux.

Contour des lèvres : le détournement le plus classique et le plus connu, j’applique mon contour des yeux sur mon contour des lèvres.

Gel sourcils : pour fixer mes sourcils, je vaporise de la laque sur un petit peigne et je les coiffe ensuite.

N’hésitez pas à partager vos détournements !

Comment je prends soin de mes tatouages ?

PUBLISHED by catsmob.com En voilà une question qu’elle est bonne (comme mon langage visiblement). Pour une fois, cet article intéressera les hommes (oui, parce que la grande majorité de mes lecteurs sont des hommes hé hé hé) (ou alors Google Analytics est aussi fiable que la météo).

Je n’ai pas de remède miracle et je n’achète pas des produits qui coûtent un bras parce que ça ne sert strictement à rien et parce que je suis pauvre.

Je les protège du soleil quand je m’expose avec ma protection visage car ils nécessitent une protection plus forte que ma protection corps habituelle (généralement un spf 50) et parfois j’applique le No Sun d’Esthederm.

Pour l’hydratation, je ne jure que par la crème Nivéa, c’est tout bête, mais très efficace que j’alterne – en cas de crises d’eczéma – avec la crème Dexeryl.

Voilà vous savez tout !

Mes envies beauté les plus farfelues

envies-beauté-farfeluesConcernant la beauté, j’ai un petit côté kamikaze : rien ne m’arrête ! Ni le prix, ni la douleur et même si l’épilation définitive et le lissage brésilien restent des envies qui se transformeront en projet très rapidement, il y a quand même certaines idées où je remercie le ciel et mon manque de motivation de ne pas avoir sauté le pas.

Je viens expier ça ici.

L’extension de cils : alors que mettre du mascara n’est pas l’étape la plus longue de ma routine beauté, j’ai eu envie pendant un long moment de l’extension de cils. J’ai ensuite vu toutes mes copines qui ont perdu leurs (vrais) cils et j’ai continué à mettre mes deux couches de mascara tous les matins.

Le tatouage des sourcils : dans ma lubie de vouloir les mêmes sourcils que Pénélope Cruz, j’ai fatalement pensé au tatouage des sourcils. Heureusement que je n’ai fait que d’y penser… Aujourd’hui j’aurais les sourcils de Frida Kahlo au lieu de ceux de Pénélope Cruz.

Le maquillage permanent : oui, oui j’ai voulu me tatouer le contour des lèvres… Je ne dois pas être connectée avec la réalité parfois. J’avais une chance sur deux de me retrouver avec la bouche du Joker…

La douche autobronzante : à chaque fois que je dois mettre une robe l’été, j’envisage la douche autobronzante et à chaque fois je pense à l’épisode de Friends où Ross tente la douche autobronzante et je n’y vais pas.

Le botox capillaire : quand je vois que je perds encore mes cheveux par poignées à chaque fois que je les touche, je suis soulagée de ne pas avoir dépensé une fortune dans un technique censée leurs apporter un coup de jeune et de fouet.

Sue ce, je m’en vais prendre rdv pour une pose de vernis permanent !

Nar(s)cissique

blushes-Nars J’ai un gros faible pour les blushes Nars et même le prix (30€) ne me rebute pas. J’en ai 5, je vous laisse calculer.

Ils ont tout pour eux : bonne tenue, excellente pigmentation, une odeur délicieuse. Même si j’ai beaucoup de fards à joues, je reviens systématiquement à mes Nars (et à ceux de Benefit). Les meilleurs du marché selon moi. Il faudrait juste qu’ils soient fournis avec un pinceau, histoire d’amortir le prix.

Voici ma collection :

Orgasm : le blush iconique de la marque mondialement connu grâce à Carrie Bradshaw. Il va à toutes les carnations. Pour les autres, je ne sais pas, mais sur moi il est pêche et il donne bonne mine dès le premier coup de pinceau.

Super Orgasm : le même que son petit frère en plus intense.

Deep Throat : semblable à Orgasm en plus pêche/corail. Je le préfére même car il est plus intense et tranche plus avec ma couleur de cheveux.

Amour : un rose froid.

Torrid : un abricot bien irisé avec lequel il est hyper facile de se rater. J’ai dû l’appliquer plusieurs fois avant de « maîtriser » la juste dose et le bon coup de pinceau.

J’envisage d’acquérir dans le futur (proche) Douceur et Sin.

P. S : soit j’ai un don particulier pour choisir mes blushes en fonction de leurs noms, soit chez Nars, ils sont les as du marketing. (Bonjour, les recherches Google qui vont aboutir sur mon blog).

Wanted : un lisseur GHD

lisseur-GHD Voilààà ma nouvelle lubie geek après le Zeno (dont il faut que je vous parle) : un lisseur GHD.

La Rolls du genre, sur le prix aussi (pas un fer à lisser en dessous de 200€).

J’ai longtemps résisté à l’envie de m’en acheter un pensant que mon pauvre styler qui va bientôt avoir 5 ans était largement suffisant, mais force est de constater qu’il est à la ramasse.

Avant de vendre un organe, en vue de l’investissement, j’en ai discuté avec mon petit cousin – coiffeur de son état – pour savoir si le produit était à la hauteur de la dépense ou si j’achetais juste le dernier produit à la mode.

Son discours à été éloquent : « ceux qui passent chez GHD restent chez GHD, c’est de l’or en boîte. Au premier coup de plaque, ton cheveu est lissé brillant et sain surtout moi qui bosse avec il n y a pas photo. C’est parfait pour toi qui ne sait pas faire un brushing (NDLR : vlan dans les dents). »

Verdict dans quelques semaines, donc.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 150 151 152 Next